Photomed

Déclaration du maire de Sanary

En Janvier 2010, j'ai reçu la visite de messieurs Philippe Sérénon, sanaryen de souche et Philippe Heullant qui m'ont fait part de leur projet de Festival de la photo méditerranéenne. Leur objectif, leur détermination et la qualité de leur présentation m'ont conduit à les encourager à développer leur projet en collaboration avec l'équipe de la mairie. Le choix de ce projet parmi les projets phare du Conseil Culturel de l'Union pour la Méditerranée a été une étape très importante et a confirmé mes premières impressions quant au sens et au potentiel d'un tel projet. Le conseil municipal a ensuite approuvé l'implication de notre ville au plan financier mais aussi opérationnel et je suis heureux de voir aujourd'hui que les efforts fournis sont récompensés par l'existence de cette première édition.

S'il est coutume de dire que le hasard fait parfois bien les choses, en la matière, le choix de Sanary de la part des organisateurs était délibéré et je me suis naturellement interrogé sur ce qui avait guidé leur pas vers nous, au-delà du fait que l'un des deux fondateurs est sanaryen.

- Tout d'abord, notre ville est aujourd'hui parfaitement représentative de centaines de villes côtières méditerranéennes qui, à l'ombre des grandes métropoles, trouvent leur voie et contribuent au développement de leur pays respectifs et à un certain art de vivre pour leurs administrés.

- Pour ce qui nous concerne directement, j'y vois la récompense d'années de travail de l'équipe de la mairie et des sanaryens eux-mêmes pour transformer notre ville autour de 3 enjeux complexes et parfois contradictoires : s'adapter aux exigences de la modernité, rester nous-mêmes, fidèles à nos valeurs et à nos traditions, s'ouvrir au monde.

La douceur de vivre qui est l'un des facteurs de rétention de nos populations mais aussi d'attractivité pour tant d'autres ne plaide pas toujours en faveur du changement, tout en créant une pression démographique qui pèse sur la protection de nos paysages et de notre environnement. Sanary met un point d'honneur à faire en sorte d'optimiser sa situation naturelle, son patrimoine et son cachet, ce que vous pourrez découvrir pendant le Festival. Ceci s'inscrit dans notre politique pragmatique et dynamique d'amélioration du cadre de vie. J'en veux pour preuve la reconnaissance officielle par le Conseil National des Villes et Villages Fleuris en présence du Ministre du Tourisme, qui a fait entrer Sanary en février 2006 dans la club très fermé des villes "labellisées 4 fleurs", il y en a seulement 3 dans le Var.

S'ouvrir au monde passe prioritairement par le vecteur de la Culture : notre ville a toujours été proche des artistes et accueilli dans diverses circonstances des écrivains comme Thomas Mann, Bertold Brecht ou Wilhelm Herzog mais aussi des peintres comme Edouard Pignon et des peintres allemands. Des efforts considérables ont été faits par l'aménagement de lieux, d'une qualité supérieure au standard attendu dans des villes de cette taille, à disposition des artistes et des organisateurs de manifestations, mais également par une programmation ambitieuse, tant en nombre qu'en qualité et en diversité, drainant un public toujours plus nombreux. J'en veux pour preuve, la fréquentation de notre théâtre qui en fait la première salle de spectacle du département et qui accueille tous les artistes au cours de leurs tournées nationales.

Nous avons aujourd'hui l'ambition d'inscrire Sanary dans une dynamique plus internationale et, après le dernier succès des Floralies en 2005 qui a drainé plus de 40 000 visiteurs venus du monde entier pour admirer la créativité de fleuristes, véritables artistes, ce Festival sera le deuxième évènement international qui, à n'en pas douter, va nous permettre de franchir un cap. Nous situer dans notre contexte méditerranéen est un enjeu qui va de soi mais, au-delà, par le biais de la visibilité du Festival sur Internet, la notoriété de notre ville se développera au plan internation auprès d'un public exigeant et de qualité.

Pour y parvenir, nous mettrons tout en oeuvre, avec l'implication et la contribution des sanaryens, pour accueillir comme il se doit tous les professionnels mais également un large public qui découvriront de nouveaux talents ou se délecteront des formidables images des maîtres de la Photographie qui seront parmi nous.

Bienvenue à tous et longue vie à Photomed dont le succès deviendra un rendez-vous annuel pour tous.

Ferdinand Bernhard (Conseiller général du Var et Maire de Sanary-sur-Mer)

<< les fondateursSuite >> Les îles Paul Ricard


english deutsch italiano russian russian

Informations générales