6ème Festival Georges Brassens

9, 10 & 11 juin 2011

Jean Luc Peirano, président fondateur du festival en compagnie de Valter Fontana qui lui a succédé à la présidence d'EMO

Il y a 6 ans, Jean Luc Peirano, alors président d'EMO, entraina son association dans cette aventure suite aux demandes répétées d'un groupe emmené par "Fifi", du restaurant "Le temps des copains", et depuis, sur le modèle bien connu du festival de Vaison la Romaine, Ollioules chante Brassens quand l'été revient.

Le 6ème festival Georges Brassens se déroulera à la salle des fêtes d'Ollioules les 9, 10 et 11 juin 2011. L'association EMO (Expression musicale Ollioulaise) propose 3 concerts :

Jeudi 9 à 21h, Jean Marc Dérmesropian, spécialiste de Georges Brassens et conseiller artistique d'EMO depuis l'origine du festival, donnera cette année un concert accompagné de Jean-Sébastien Bressy.
Vendredi 10 à 21h, concert du trio Sale Petit Bonhomme, venu de Poitiers.
Samedi 11 à 21h, le trio JOB, originaire d'Evreux chante Brassens, ce groupe est composé d'une chanteuse et de deux guitaristes.

Le trio JOB venant d'Evreux

Le festival s'est trouvé un public, des anciens qui retrouvent les mélodies qui les ont accompagnés durant leur adolescence et dans leur vie, mais aussi des jeunes qui ont découvert les beaux textes de tonton Georges. Ceux qui sont attirés par la chaleur et la générosité qui s'en dégage, ceux qui admirent leur qualité littéraire.

Autour d'interprètes traditionnels qui plaisent toujours aux puristes, le public découvre des groupes moins conventionnels : interprète féminine, créole, italiens, espagnols... chansons dansées ou théâtralisées ... musique réorchestrée, jazz, bossa nova ... ou encore des chants à cinq voix ... qui montrent bien que le talent de Georges Brassens est universel. En trente ans de chansons, Georges Brassens a fait rentrer la poésie dans les coeurs et les foyers, il a marquer le paysage par ses textes drôles et originaux. Ses personnages, émouvants, pittoresques, truculents sont inoubliables : Margot, Jeanne, l'oncle Archibald, pauvre Martin, l'Auvergnat, le Gorille... sont devenus nos compagnons les plus fidèles qui nous accompagnent dans les événements les plus forts de la vie, naissance, mariage, enterrement où il n'est pas rare d'entendre une chanson de Brassens.
Ses couplets inoubliables, ses textes bien ciselés, ses mots précis qui côtoient ceux des grands poètes qu'il a sorti de l'ombre ou remis au goût du jour, de François Villon à Louis Aragon, La Fontaine, Verlaine, Paul Fort, Victor Hugo, Gustave Nadaud, Jean Richepin, Francis James...

Le festival d'Ollioules nous replongera dans cette ambiance d'humanité et de tendre amitié que l'on a découvert sous les bosquets de la chasse aux papillons et qui faisait dire à mon petit fils de 9 ans qui écoutait les copains d'abord, "Ça existe, papy, des copains comme ça ?"

©2011 Gérard Normand



english deutsch italiano russian russian

Informations générales